En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de traceurs (cookies) afin de réaliser des statistiques anonymes de visites,
et vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux.

Histoire de Belleu


Ethymologie

Selon la majeure partie des auteurs, le nom BELLEU dériverait du dieu gaulois BELEN ou BELENUS, dieu solaire qui fut une des principales divinités gallo-romaines (Apollon, Baal), mais il semble que l'éthymologie véritable de Belleu soit à rechercher ailleurs.

Le nom apparaît pour la première fois en 1143 : BELLO LOCO.

On trouve ensuite BELLOI en 1222 et BELLEU en 1384.

Les variantes, depuis, ne seront qu'accidentelles : BESLEU en 1447, BELLA en 1491.

Ainsi, BELLO LOCO ou BELLUS LOCUS (1143) s'explique rationnellement par beau lieu, lieu agréable ou encore belle vue car la ville est campée sur une éminence d'où l'on jouit d'une vue agréable sur Soissons et la vallée de l'Aisne.


Histoire

Belleu est une ville apparue pour la première fois dans l'histoire en 1143.

Son nom Belleu, du mot Bello Loco signifiant beau lieu, paraît provenir de la situation du village qui permet de découvrir la vallée de l'Aisne et la ville de Soissons.

A découvrir ! Quelques pages d'histoire


Armoiries de Belleu

Blason : d'or à un sautoir de gueules, au chef d'azur chargé d'une fleur de lys d'argent accostée de deux crosses d'or issantes de la pointe.blason ville de belleu

Ornements extérieurs : l'écu est timbré d'une couronne murale d'or chargée d'un bonnet phrygien de gueules, entouré d'épis de blé d'or à dextre et d'une branche de vigne feuillée et fruitée du même à senestre.

La croix de guerre est appendue à l'écu.

La devise figurant sur un listel d'argent est : "Par l'égalité dans la liberté vers la fraternité".